Evitez les intoxications alimentaires

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les causes d'empoisonnement ou intoxication alimentaires sont nombreuses

Chacun de nous peut être concerné un jour ou l'autre. Les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont les plus vulnérables. De nos jours, les intoxications alimentaires ont tendance à s'accroître à cause de la plus grande diversité de l'alimentation d'origine animale. Toutefois, l'amélioration des conditions hygiéniques raréfie, sans pour autant exclure les contaminations très graves.
 
Campylobacter Salmonelles Staphylocoque

Quelques causes d'intoxications alimentaires

Le botulisme

C'est l'une des formes les plus graves d'intoxication alimentaire (heureusement rare de nos jours) Le botulisme est une maladie causée par la toxine botulique produite par une bactérie, le Clostridium botulinicum. Cette toxine est un produit des plus violent qui soit connu. Quelques milligrammes sont susceptibles de causer la mort de plusieurs milliers de personnes.
A noter que c'est cette même toxine qui est utilisée en médecine esthétique sous le nom de botox . Elle est aussi utilisée chez les personnes souffrant d'hypersudation (hyperhydrose) ou dans les migraines de tension.
Le Clostridium botulinicum est détruit facilement par la chaleur ou l'exposition prolongée à l'oxygène. Ainsi il peut se trouver dans des produits mal lavés mis en boîte de métal ou de verre, souvent dans les conserves artisanales, préparées de manière incorrectes  ou encore :
  • poissons fumés
  • pommes de terre cuites conservées dans du papier d'alu
  • miel (c'est pour cela que l'on doit éviter de donner du miel à un enfant de moins d'un an)
  • produits carnés
Action : la toxine paralyse la musculature
Symptômes :
Ils apparaissent le plus souvent entre 12 et 36 heures. Ils consistent en :
Sécheresse de la bouche, vision double, difficulté à avaler, nausées, vomissements, diarrhées, faiblesse musculaire importante. Non traitée la maladie peut causer une paralysie des muscles, en particulier respiratoires et provoquer ainsi la mort.

La salmonellose

Il s'agit de l'intoxication fréquente dues à des bactéries connue sous le nom de salmonelles. Il y a plus de 2000 types de Salmonelles et dans le premier groupe, la salmonella typhi, est responsable de la fièvre typhoïde.
Les salmonelles se trouvent principalement dans les aliments peu cuits ou crus :
  • viande, en particulier de volaille ou toutes viandes hachées
  • oeufs (particulièrement les mets préparés avec des oeufs crus)
  • Coquillages
Peuvent aussi être transmises par les selles de personnes infectées (attention à se laver les mains avant de cuisiner)
 
Symptômes :
Ils se manifestent entre douze et vingt-quatre heures après ingestion de l'aliment contaminé. Ils s'agit de diarrhées, parfois avec du sang, mal de ventre, mal de tête, nausées et vomissements, fièvre.
Le traitement se fait par antibiotiques. La maladie doit être obligatoirement déclarée aux autorités sanitaires afin d'essayer de trouver la source et de tarir la cause de l'infection, en particulier lors d'épidémies.

Shigella

C'est une bactérie qui provoque des infections de l'intestin qui se traduisent par des lésions des muqueuses.
 
Symptômes :
fièvre et douleurs abdominales pendant un à deux jours, puis apparaissent des diarrhées sanglantes, glaireuses, pouvant aller jusqu'à une douzaine par jour. Elles s'accompagnent de céphalées. Les symptômes durent entre 2 et trois jours et peuvent être suivies d'une période de constipation.
Le traitement par antibiotiques est réservés aux enfants ou aux personnes affaiblies par l'âge ou d'autres maladies.

Le staphylocoque doré

Le staphylocoque doré est une bactérie présente chez de nombreuses personnes sans provoquer de maladie. On parle alors de porteur sain. Lorsqu'une personne en est porteuse, les germes se trouvent le plus souvent dans le nez.
Le staphylocoque peut se transmettre à la nourriture par la toux et les éternuements. Le plus souvent la transmission se fait par les mains mal lavées de porteurs sains. Les staphylocoques se multiplient très rapidement, en particulier dans les crèmes ou les sauces à base d'œufs, ou encore les salades et les viandes exposées trop longuement à des températures allant de 4 à 60 degrés.
 
Symptômes dans les cas d'intoxications alimentaires :
Ils se manifestent dans un délai de deux à quatre heures après l'ingestion et sont dus à une toxine produite par le staphylocoque. Ils consistent en : vomissements violents, des nausées et des diarrhées.
Mais les staphylocoques sont également responsables d'autres maladies en fonction des organes contaminés. Ils sont fréquemment trouvés dans les infections de la peau (folliculite, furoncles, érysipèle) dans les infections ORL (angine et otite) voire sous forme d'infection généraliée (septicémie) pouvant alors atteindre le coeur et provoquer des endocardites.
Le staphylocoque développe facilement des résistances aux antibiotiques de sorte qu'il existe des souches appelées multi-resistantes, surtout dans les hôpitaux. Ces souches constituent un véritable problème de santé car les médecins ont beaucoup de peine à trouver des médicaments efficaces.

Le campylobacter jejuni

 Il s'agit de la bactérie qui provoque le plus fréquemment des gastro-entérites, c'est-à-dire des infections des intestins et de l'estomac.
Cette bactérie vit dans les intestins des volailles. La contamination de la viande se fait par les selles de l'animal infecté au moment de l'abattage. C'est la consommation de cette viande, insuffisamment cuite qui est la principale cause de contamination de l'homme. Mais le Campylobacter se trouve également chez d'autres animaux de la ferme ou de compagnies (chats, chiens). On la trouve aussi dans le lait non pasteurisé et dans l'eau contaminée par des matières fécales de personnes infectées.
 
Symptômes :
Ils se manifestent dans un délai de deux à cinq jours mais peut aller jusqu'à 10 jours. Il s'agit essentiellement de nausées, de vomissements, de diarrhées, de douleurs abdominales et de fièvre. Non soignée la maladie dure 3 à 6 jours.
 
Dans de très rares cas, la maladie peut se compliquer de symptômes neurologiques.
 
Traitement :
Le traitement par antibiotique est généralement inutile. On se contente de prescrire des médicaments qui soulagent les symptômes. Toutefois si la personne infectée travaille dans l'alimentaire, on la traite afin d'éviter qu'elle ne devienne un porteur sain capable de contaminer d'autres personnes.

CHEZ LES PETITS ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS

Les causes des diarrhées sont le plus souvent des virus. Elles surviennent surtout les mois d'hiver (de novembre à avril) Elles sont liquides sans glaires ni sang, parfois accompagnées d'un peu de fièvre. Elles guérissent spontanément en 3 à 5 jours.

QUAND SUSPECTER UNE INTOXICATION ALIMENTAIRE

Quelques éléments dans le développement d'une diarrhée peuvent faire suspecter une origine toxique ou de contamination:
  • Le délai entre l'ingestion d'aliments et le début des symptômes est cours
  • Plusieurs personnes ayant partagé le même repas sont atteintes, parfois à des degrés divers
  • La fièvre manque le plus souvent en revanche les douleurs abdominales sont souvent violentes.

Pour éviter les intoxications alimentaires chez soi, il est important de prendre quelques mesures d'hygiène dans la cuisine

Avant de cuisiner lavez-vous les mains à l'eau chaude et au savons avant de cuisiner.

Évitez bien des problèmes en vous montant vigilant lors de vos courses

  • Vérifiez toujours la date limite de consommation des produits
  • Lorsque vous remplissez votre caddies mettez-y en dernier lieu la viande, le poissons et les produits surgelés.
  • En été surtout, vous prendrez avec vous une glacière pour transporter vos denrées périssables à la maison. Lorsqu'il fait moins chaud vous pouvez mettre vos denrées périssables dans un sac thermique et vous arranger pour que le transport ne dépasse pas une heure. 

Conservation des aliments au frigidaire

La règle est de régler la température de votre frigo à 4 degré et celle de votre congélateur à 18 degré. Pour la viande non congelée, vous la consommerez dans un délai de trois à cinq jours et pour le poisson dans un délai de un à deux jours. La durée de conservation des oeufs frais est de 4 semaines.

Quelques règles élémentaires pour cuisiner :

  • bien cuire le poulet pour tuer les salmonelles
  • bien cuire la viande pour tuer les salmonelles
  • bien cuire le porc pour tuer les salmonelles, ainsi que la trichine, ver parasite du porc qui donne la trichinose
  • ne jamais consommer une boîte de conserve dont le couvercle est bombé. Le contenu peut renfermer un microbe causant le botulisme
  • assurez-vous que les crevettes que vous achetez ne sont pas traitée aux sulfites, substance qui peut provoquer des allergies, en particulier chez les asthmatiques
  • toujours bien laver les fruits et les légumes pour éliminer les pesticides
  • évitez de consommer des oeufs crus qui peuvent déclencher de sérieuses intoxications.
Astuce pour manger du poisson cru :
Il faut savoir que le poisson cru présente des dangers que l'on ne peut pas éliminer. Vous n'êtes pas à l'abri d'ingérer des parasites, en particulier l'anisakis, un ver intestinal.
Il convient de le congeler à 20 degrés pendant soixante-douze heures pour le consommer dans danger.

Conservation des restes alimentaires

Jetez sans regrets tout reste qui aura été exposé plus de deux heures à une température de plus de 4 degrés. Conservez vos restes au frigo dans des boîtes que vous pouvez fermer ou alors en mettant un film alimentaire sur votre plat.