Douleurs des pieds, métatarsalgies

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

anatomie piedLes douleurs situées sous l’avant-pied sont appelées : métatarsalgies

Ce nom provient du fait que les os localisés en arrière des orteils constituent la partie du pied nommée métatarse

La partie médiane des pieds, le métatarse, est constituée de 5 os, les os métatarsiens. Lors de la marche, le poids du corps est chargé sur l’avant des pieds, plus précisément sur l’endroit où les métatarsiens et les orteils s’articulent. Un poids considérable se répartit ainsi sur une petite surface. Lorsque, pour de multiples raisons détaillées ci-dessous, cette charge est mal répartie, il se produit une inflammation douloureuse de cette partie des pieds.

  • Course à pied : la course à pied ou même la marche, pratiquée de façon intensive, peuvent provoquer ce type de douleurs, en particulier avec des chaussures mal adaptées.
  • Orteils en marteau : ainsi appelés parce qu’ils sont repliés sur eux-mêmes. Ici aussi le deuxième orteil est souvent le plus attient. Les orteils en marteau se développent surtout lorsque le port de chaussures à talon très hauts qui pousse les pieds contre l’avant des chaussures, provoquant la flexion des orteils.photo
  • Hallux valgus : c’est le nom médical que l’on donne aux « oignons ». Il s’agit d’une déformation de l’articulation de la base du gros orteil. Celui-ci est dévié vers les autres orteils. Cette pathologie est plus fréquente chez les Hallux valgus Fotosearchfemmes que les hommes. Elle est souvent familiale. On la corrige par une opération. photo
  • Pieds creux : dans ce cas la voute plantaire est trop incurvée (creuse). Le poids du corps est porté de manière excessive sur l’avant-pied. La douleur prédomine souvent sous le deuxième métatarsien qui est généralement un peu plus long que les 4 autres.pied creux
  • Obésité : un poids excessif supporté par les métatarsiens peut entraîner une inflammation douloureuse de ces derniers.

Deux cas particuliers, sans rapport avec des problèmes de la statique des pieds, peuvent également provoquer de vives douleurs sous les pieds. Il s’agit de :

Le névrome de Morton : Il s’agit d’un petit fibrome qui se développe sur le nerf qui chemine entre le 3ème et le 4ème métatarsien, à leur extrémité. La douleur est très vive. Elle augmente si l’on presse ces deux orteils l’un contre l’autre. Le développement d’un névrome de Morton est favorisé par le port de talons hauts ou la course à pied pratiquée de manière intensive.

La fracture de fatigue : on appelle ainsi une fracture d’un métatarsien qui se développe de manière lente, les travées osseuses se brisant les unes après les autres. Ces fractures ne donnent pas lieu à un déplacement des deux parties de l’os. Elles sont très douloureuses à l’appui sur le pied. photo

Traitement des douleurs du pieds

Le principal traitement est le repos qui permet de calmer l’inflammation. On peut y ajouter des anti-inflammatoires en comprimés ou en pommade.

Par la suite il faut prendre des mesures pour éviter que l’inflammation se reproduise. Ainsi, en fonction de la cause, on  adaptera les chaussures,  on portera des supports de soutien plantaire dans les chaussures, on placera des mousses entre les orteils et on pratiquera une opération en cas de névrome de Morton. La fracture de fatigue se traite par le repos.