Symptômes et complications de la cirrhose du foie

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
 

Symptômes et complications de la cirrhose du foie

illustration des principaux signes

schema_recapitulatif

Pour comprendre comment la maladie provoque un certain nombre de symptômes et de complications, il faut connaître le fonctionnement du foie.
 
 
Le foie se trouve sous le bord droit des côtes. Il est comme une grosse éponge qui mesure 28 cm de large sur 8 de haut et pèse 1kg 500. Il reçoit du sang qui provient des intestins et qui est « chargé » des produits de base extraits des aliments. Ces produits sont démontés comme les pièces d'un lego et remontées en d'autres substances nécessaires à l'organisme. Ainsi le foie est capable de créer des stocks de glycogène (réserve de sucre), de stocker de la graisse et de fabriquer des protéines, notamment celles qui entrent dans les mécanismes de la coagulation du sang.
 
 
 
Par ailleurs il draine des veines qui proviennent de l'estomac et de l'œsophage ainsi que de la rate (voir schéma) et les détoxifie ou purifie de certaines substances comme l'ammoniaque etAnatomie-du-foie les hormones. L'ensemble de ce système veineux est appelé système porte car il aboutit à une grosse veine (la veine porte) qui rentre dans le foie.
 
 
Toutes ces fonctions et ce système veineux vont être perturbés si le foie présente une cirrhose. La cirrhose provoque une hypertension dans les veines drainées par la veine porte. Cette Hypertension va entraîner à son tour :
 
 
  • Rétention de liquide dans les jambes (oedèmes)  ou dans l'abdomen (ascite): par compression des veines qui viennent des intestins, de l'estomac, de l'œsophage et de la rate. Cette compression va augmenter la pression dans ces vaisseaux ce qui se produit une perte d'étanchéité et le passage de liquide dans la cavité abdominale et dans les parties basse du corps, les jambes.
Oedeme-jambe Ascite Ictere Petechie
Oedème Ascite Ictère Pétéchies
  • La cirrhose va perturber l'écoulement de la bile. Elle va refluer dans le sang et provoquer une jaunisse (ictère)
  • Mauvais fonctionnement de la rate. La répercussion de l'hypertension sur les vaisseaux qui viennent de la rate, va provoquer une augmentation du volume de la rate (splénomégalie) et un hyperfonctionnement decelle-ci (hypersplénisme).  Cette hypersplénisme va augmenter la destruction des plaquettes (éléments sanguins participant à la coagulation) et donc aggraver les risques d'hémorragie
  • Tendance aux hémorragies sous la peau (pétéchies)  au moindre choc : par défaut de fabrications des protéines constituant les facteurs de coagulation
  • Varices oesophagiennes : L'hypertension qui se répercute dans les veines venant de l'estomac et de l'œsophage va provoquer une dilatation des veines de l'œsophage. Ce sont les varices oesophagiennes, comparables, au niveau de l'œsophage aux varices des jambes. Elles comportent des risque de rupture ce qui provoque des hémorragies gravissimes à l'intérieur de l'estomac, hémorragies d'autant plus grave que le patient a un système de coagulation qui fonctionne mal.
Varices_oesophagiennes Gynecomastie Naevus_stellaires Erytheme_palmaire
  Gynécomastie Naevus stellaires Erythrose palmaire
  • Féminisation du corps masculin : la non destruction des oestrogènes (hormones féminines) provoque chez l'homme une perte de pilosité, une diminution du volume des testicules, une gynécomastie (augmentation du volume des seins)  et une diminution de la libido.
  • Naevi stellaires (petites dilatations en forme d'étoile de vaisseaux cutanés)  et l'érythrose palmaire (rougeur de la paume des mains)
  • Les personnes porteuses d'une cirrhose ont plus tendance à développer un cancer du foie (Hépatocarcinome)
  • Lorsque le foie ne remplit ses fonctions, on parle d'insuffisance hépatique. Les toxines s'accumulent (notamment l'ammoniaque) ce qui va aboutir à un coma et au décès.
Traitement de la cirrhose du foie