• Accueil

Que faire contre les hémorroïdes ?

Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Beaucoup de personnes préfèrent souffrir en silence en raison de la localisation peu avouable de ce mal que sont les hémoroïdes

Les hémorroïdes donnent des démangeaisons anales, parfois des douleurs maisprésentent rarement des complications. Il suffit de les soigner mais c'est encore mieux de les prévenir.

hemorroides_internes

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

Ne vous culpabilisez pas, ce n’est pas une maladie honteuse mais la conséquence d’une mauvaisecirculation sanguine. Ce sont l’équivalent de varices au niveau de l’anus, soit des dilatations des veines de l’anus.

On distingue deux sortes d’hémorroïdes : les hémorroïdes internes (à l’intérieur de l’anus) et les hémorroïdes externes (qui sortent de l’anus sous forme d’une petite boule) 

Qu'est-ce qui favorise les hémorroïdes ?

  • La sédentarité
  • L’excès de poids
  • La constipation
  • Les longues stations assis sur les WC
  • La grossesse (les femmes ont souvent des hémorroïdes durant les 2 premiers mois de grossesse)
  • Les rapports sexuels anaux
 

Symptômes des hémorroïdes

  • Douleurs et saignements durant la défécation
  • Irritation et démangeaisons de la région de l’anus
  • Perte de sécrétions par l’anus
  • Pertes de selles

A noter que les hémorroïdes internes ne causent en général aucune gêne. On ne peut pas les voir sauf, parfois lors de la poussée. Toutefois au moment du passage des selles elles peuvent saigner. Ce sang, en petites quantités, se retrouve soit sur les selles elles-mêmes, soit sur le papier de toilettes.

Les hémorroïdes externes sont bien visibles. Elles apparaissent comme de petites boules foncées de grosseur pouvant aller jusqu’à la taille d’une noisette.

Complications des hémorroïdes

Lorsqu’il existe de nombreuses hémorroïdes et qui plus est, saignent régulièrement, elles peuvent, à la longue, provoquer une anémie.

Il arrive également que dans une hémorroïde se produit une thrombose, c’est-à-dire un caillot de sang. L’hémorroïde devient alors noirâtre, très douloureuse, pouvant même gêner la marche. Dans ces cas le médecin peut intervenir en urgence. Inciser l’hémorroïde, Libérer le caillot et ainsi faire disparaître ou fortement diminuer immédiatement les symptômes.

 Traitement locaux contre les hémorroïdes  

Application de crèmes ou de suppositoires que l’on peut obtenir sans ordonnance en pharmacie

Bains de sièges réguliers avec de l’eau tiède, trois fois semaines.
Maintenir la région anale très propre cela en utilisant de la l’eau chaude de préférence sans savon.
Pas de papier de toilette sec : qui a tendance à irriter les hémorroïdes. Il faut utiliser des lingettes humides.
Application de froid dans les périodes où les hémorroïdes sont douloureuses.

Traitements et chirurgie des hémorroïdes

Prévention contre les hémorroïdes

Manger des aliments riches en fibres : fruits, légumes et céréales complets. Ils rendent les selles moins dures ce qui prévient l’irritation des hémorroïdes au moment du passage à travers l’anus.
Boire suffisamment : c’est-à-dire environ un litre et demi de boisson sans alcool par jour.
Eviter de pousser en retenant le souffle : (manœuvre de Valsalva) lors de la défécation. Cette manœuvre produit une hyperpression dans le système veineux qui fait gonfler les hémorroïdes.
Ne pas se laisser devenir constipé car les selles dures produisent une forte pression sur les veines de la région anale ce qui les dilatent et crée les hémorroïdes.
Ne pas se retenir lorsque le besoin d’aller à la selle se fait sentir
Faire de l’exercice 
Ne pas rester longtemps sur le siège des toilettes : cela augmente la pression des veines de l’anus.

Prévention et traitements naturels