La Proctite une inflammation de l'intestin

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La proctite est une inflammation de la muqueuse du rectum qui est le dernier segment d'intestin.

L'inflammation peut avoir différentes origines :

Infections : les principales infections de l'intérieur du rectum sont dues aux maladies sexuellement transmissibles, telles la gonorrhée (chaude pisse), l'herpes génital et l'infection à chlamydia.
D'autres infections affectant tout le tube digestif, peuvent évidemment concerner également le rectum. Ce sont alors des infections d'origine alimentaire telles les salmonelloses, les shigellose et les infections à Campylobacter. Toutes ces infections donnent en premier lieu des diarrhées.
Maladies inflammatoires : Il existe des maladies inflammatoires graves et souvent invalidantes, qui touche tout ou partie du tube digestif. Ce sont la Recto-Colite-Ulcéro-Hémorragique (RCUH) et la Maladie de Crohn.
Effet secondaire des radiothérapies utilisées dans le traitement des cancers digestifs. On parle alors de proctites actiniques. Ces effets se manifestent aussi bien pendant les traitements que des mois ou des années après.

Symptômes de la proctite

Les proctites se manifestent par :
  • Sensation constante d'un besoin d'aller à la selle
  • Sensation de poids dans le rectum
  • Ecoulement d'un liquide épais à travers l'anus
  • Douleurs dans le rectum spontanées ou au moment de la défécation
  • Diarrhées
  • Hémorragies

Diagnostic  de la proctite

Le diagnostic se pose sur la base d'un ou plusieurs des examens suivants :
Culture de selles : à la recherche d'un agent infectieux
Rectoscopie : introduction dans le rectum d'un tuyau souple muni d'un système optique et permettant de prélever (biopsier) un fragment de la paroi du rectum. Cet examen permet de diagnostiquer les maladies inflammatoires du tube digestif au niveau du rectum
Recherche de maladies sexuellement transmissibles : par des frottis de la paroi interne du rectum on recherche les germes responsables des maladies sexuellement transmissibles mentionnées ci-dessus.
 

Traitements de la proctite selon la cause

Proctites infectieuses : Antibiotiques s'il s'agit des bactéries ou antiviraux dans le cas d'infection virale comme l'herpès.

Proctites après radiothérapie (proctites actiniques) : Les traitements dépendent de l'importance des symptômes :
  • Hémorragies : les hémorragies sont la résultante d'une importante inflammation. On va prescrire de la cortisone en comprimés, en suppositoires ou en lavements
  • Ulcérations : dans ces cas les traitements ci-dessus ne suffisent souvent pas. On va alors utiliser un laser pour coaguler les tissus ulcérés responsables des hémorragies.
  • Maladies inflammatoires : dans ces affections (Maladie de Crohn et RCUH) on prescrit soit des médicaments sous forme de comprimés, de suppositoires ou de lavements mais parfois on doit aussi faire appel à la chirurgie
On peut prendre des anti-douleurs comme le paracétamol mais il faut éviter les anti-inflammatoires comme l'aspirine qui aggraver les hémorragies.
Des bains de siège chaud après les selles peuvent également calmer les tensions et les douleurs rectales.