Inflammation du pancréas: pancréatite

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La pancréatite est une inflammation du pancréas

Le pancréas est une glande qui se trouve derrière l'estomac
 
Cette glande a deux fonctions :
Elle sécrète des sucs dans l'intestin au niveau du duodénum par un conduit (le canal de Wirsung) qui aboutit à un petit canal commun (l'ampoule de Vater) avec le cholédoque (canal qui amène la bile du foie dans l'intestin). Ce canal se vide par un orifice qui se nomme la papille. Ces sucs (en fait des enzymes, les lipases) servent à la digestion des graisses (les lipides).
 
Elle sécrète des hormones directement dans la circulation sanguine : l'insuline et le glucagon. Ces
 
hormones règlent le taux de sucre dans le sang. Leur défaillance cause le diabète.
Foie
 
Causes  de la pancréatite :
La pancréatite survient lorsque les enzymes sont bloquées à l'intérieur du pancréas. Lorsque c'est le cas elles agissent directement sur les tissus du pancréas. Elles sont corrosives et causent une inflammation. C'est la pancréatite aiguë avec le cortège de symptômes décrits ci-dessous.
Lorsque les poussées de pancréatite aiguë se multiplient, il en résulte des lésions fibreuses du pancréas qui se traduisent par un mauvais fonctionnement. Le patient aura des troubles digestifs (en particulier des graisses) et verra se développer un diabète. On parlera alors de pancréatite chronique.
La cause du blocage des enzymes à l'intérieur du pancréas est habituellement une lithiase (calcul ou petite pierre).Cette petite pierre peut se former directement dans le canal du pancréas ou dans le cholédoque, dans sa partie inférieure, au niveau de la papille.

Il existe d'autres causes provoquant des pancréatites :

  • Alcoolisme
  • Certains médicaments
  • Hypercalcémie (Taux élevé de calcium dans le sang)
  • Hyperparathyroïdie (Taux élevé d'hormone parathyroïde dans le sang qui à son tout produit une hypercalcémie)
  • Après essai de retirer une lithiase bloquée dans la papille avec un endoscope (tuyau souple muni d'une caméra et d'une pince)
  • Cancer du pancréas

Complications de la pancréatite :

Infections : un pancréas enflammé favorise une surinfection par des bactéries. Une infection du pancréas est une maladie grave exigeant un traitement intensif.
Défaillance rénale : la pancréatite peut provoquer une défaillance grave des reins, ce qui nécessite un traitement par dialyse de plus ou moins longue durée.
Troubles respiratoires : la pancréatite aiguë modifie la composition chimique du sang ce qui se répercute sur les poumons et se manifeste par une baisse de l'oxygène dans le sang (hypoxémie).
Diabète : la destruction des cellules produisant l'insuline dans le pancréas va entraîner un diabète.
Malnutrition : la mauvaise digestion des graisses va provoquer la mauvaise absorption de certaines vitamines (A,D,E,K) et une perte de calories qui se traduira par une diminution du poids.
Pseudokystes : la destruction des cellules pancréatiques par ses propres enzymes va aboutir à la constitution de cavités dans le pancréas que l'on nomme des pseudokystes.
Cancer du pancréas : une inflammation chronique du pancréas favorise le développement d'un cancer.

Diagnostic de la pancréatite :

Il se fait par des examens sanguins qui montrent un taux élevé d'enzymes pancréatiques dans le sang.
Recherche des graisses non digérées dans les selles. Lorsqu'elles ne peuvent être digérées par manque d'enzymes elles se retrouvent en quantité anormale dans les selles. Les selles seront pâteuses, « grasses », flottant sur l'eau des toilettes.
 
Scanner, Ultra-sons et IRM : vont permettre de visualiser une éventuelle lithiase et les dilations du canal pancréatique qu'elle provoquera, voire les pseudokystes
 
Traitements de la pancréatite :
La pancréatite est une maladie grave. Elle se traite à l'hôpital.
 
Diminution de l'inflammation :
  • On fait jeûner le patient afin de mettre le pancréas au repos ce qui va permettre à l'inflammation de guérir.
  • On prescrit des antidouleurs le cas échéant
  • On hydrate le malade par des perfusions.
Traitement causal :
Lorsque la cause de la pancréatite est le blocage d'une pierre dans le bas du cholédoque, on essaie de la retirer. Pour ce faire on utilise un endoscope muni d'une caméra que l'on introduit par la bouche et que l'on fait descendre jusque dans l'intestin en le plaçant en face de la papille (l'orifice excréteur) On l'introduit par cet orifice dans le cholédoque et on saisi la pierre que l'on retire. Les médecins nomment cette manoeuvre une ERCP, abréviation anglaise de Endoscopic Retrograde Cholangio Pancréatoscopie.
 
Par la suite on conseille de procéder à une cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire) qui est souvent l'endroit où se forment les cailloux.
 
Chirurgie du pancréas : rarement utilisé. Seulement dans les cas très graves où il est nécessaire de drainer le pancréas.

Traitement de la pancréatite chronique :

En cas de pancréatite chronique, s'il existe une mauvaise digestion des graisses, on peut prescrire des enzymes pour suppléer au manque. On conseillera aussi les repas sans graisses en privilégiant les sucres et les protéines.