Hépatite C, maladie infectieuse du foie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

HEPATITE C : (VHC = Virus Hépatite C)

L'hépatite C est une infection du foie due à un virus. Cette infection est fréquente, chronique et conduit à des complications importantes. Elle reste longtemps silencieuse jusqu'au moment aux les lésions du foie sont suffisamment importantes pour provoquer des symptômes, parfois plus de 10 ans après la contamination.

Il existe des régions où le nombre de personnes infectées est élevé.

Transmission de l'hépatite C

Le mode de contamination est le même que celui de l'hépatite B. Il se fait par le sang et les liquides corporels (sperme, sécrétion vaginales, salive).

Symptômes  de l'hépatite C

Ils sont absents le plus souvent aux stades précoces de la maladie. Lorsqu'ils deviennent manifestes, ils sont le plus souvent très modérés. Il s'agit de :

  • Fatigue
  • Fièvre
  • Nausées et perte d'appétit
  • Douleurs articulaires et musculaires

Complications :

Cirrhose : Il s'agit d'une altération des cellules du foie qui sont détruites et sont remplacées par du tissus fibreux. Ainsi le foie est incapable de remplir ses fonctions (voir : foie, anatomie et fonctions) Cette transformation est l'aboutissement de 20 à 30 ans d'évolution.

Cancer du foie : L'hépatite C favorise l'apparition d'un cancer du foie. Cette évolution est toutefois assez rare.

Insuffisance hépatique : Les lésons produites dans le foie par le virus de l'hépatite C peuvent, comme dans le cas de l'hépatite B, provoquer une défaillance des fonctions du foie avec des conséquences graves sur la santé.

Diagnostics :

Mis à part les dosages des enzymes hépatiques que l'on fait dans toutes les hépatites (voir : foie, anatomie et fonctions), on procède à la recherche d'anticorps spécifiques de l'hépatite C. On peut également faire des ponctions-biopsies du foie pour estimer précisément la gravité des lésions.

Traitement :

Un traitement n'est pas toujours nécessaire. Il dépend de l'activité des virus dans le foie. Les médecins sont capables de déterminer cette activité et de décider si un traitement est indiqué. En effet parfois la maladie ne provoque que très de peut de lésions.

Dans les cas où les lésions hépatiques sont manifestes, on peut, comme pour l'hépatite B, appliquer un traitement à base d'interféron.

Lorsque la maladie a provoqué une cirrhose, le traitement de choix est la transplantation de foie.

Il n'y a pas de vaccins spécifiques contre l'hépatite C. On recommande toutefois de vacciner les personnes infectées par l'hépatite C, par des vaccins contre les hépatites A et B car une infection ajoutée de ces hépatites est un facteur aggravant de la maladie.

Précautions :

Les personnes atteintes d'une hépatite C doivent cesser leur profession tant qu'elles sont infectées si elles travaillent dans le domaine de la santé (risque d'infecter d'autres personnes).