Cancer du pancréas

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le cancer du pancréas est un cancer plutôt rare, qui apparaît surtout après 60 ans et qui frappe les hommes plus souvent que les femmes.

 
C’est un cancer agressif dont le pronostic dépend de la localisation et du moment de sa découverte.
 

Description et fonction du pancréas voir sous pancréatite

 
Tumeur-pancreasOn décrit les cancers du pancréas en fonction de leur localisation. Ceux qui apparaissent dans la tête du pancréas se diagnostiquent plus tôt et sont donc de meilleur pronostic. Il se découvre plus vite car ils produisent un ictère (jaunisse) en comprimant très rapidement  le cholédoque. Ceux de la queue en revanche ne se manifestent que plus tard, par des symptômes comme les douleurs et l’amaigrissement qui sont des symptômes tardifs et peu spécifiques.

Facteurs de risque cancer du pancréas

  • Africains
  • Obèses
  • Famille dans lesquelles des personnes ont été affectées d’un Syndrome de Peutz-Jeghers
  • Fumée

Symptômes cancer du pancréas

  • Amaigrissement
  • Douleurs  abdominales hautes peu ou pas calmées par les antalgiques
  • Jaunisse  avec démangeaisons
  • Inappétence  et vomissements
  • Apparition de thromboses veineuses sans facteurs  favorisants

Diagnostic  du cancer du pancréas

 
Il repose essentiellement sur les examens d’imagerie et les biopsies
  • Ultrasons  par voie externe, scanner et IRM (résonance magnétique nucléaire)
  • Ultrasons  par voie endoscopique (sonde placée à l’extrémité d’un tuyau  introduit par la bouche et conduit jusqu’à l’ampoule de Vater  et la papille (voir anatomie sous pancréatite).Cet examen permet de  visualiser les tumeurs de petites taille qui peuvent passer  inaperçues aux examens cités ci-dessus.
  • ERCP  (Endoscopie Rétrograde du Cholédoque et Pancréas) On introduit  une fine canule dans la papille et on injecte un produit de  contraste visible sur les radiographies. On visualise ainsi le  cholédoque et le canal de Wirsung (voir pancréatite) et on met en  évidence d’éventuelle compression par la tumeur du pancréas ou  une éventuelle obstruction du cholédoque par un calcul ce qui  provoquer une partie des symptômes
  • Biopsie :  prélèvement d’un fragment de tissu pancréatique par une  aiguille introduite à travers la peau de l’abdomen et guidée par  ultrasons.
Une fois le diagnostic posé, on fait un bilan d’extension avant traitement, c’est-à-dire que l’on examine si d’autres organes voisins sont infiltrés ou s’il existe des métastases (tumeurs à distance). On le fait par radiographie des poumons, Scanner et/ou IRM de l’abdomen. Le traitement adapté sera choisi en fonction de l’extension de la tumeur.

Traitements cancer du pancréas

A part les traitements des symptômes (douleurs et démangeaisons dues à une éventuelle jaunisse), le traitement à but curatif définitif est la chirurgi
 
 Opération de Whipple : Indiquée pour les tumeurs de la tête du pancréas. Il s’agit d’une opération large par laquelle on enlève la tête du pancréas, une partie du duodénum (intestin ou se jette le canal de Wirsung) une partie du cholédoque et la vésicule biliaire. Parfois on enlève également une partie de l’estomac.
 
Cancer_pancreas-whipple1 Cancer_pancreas-whipple2
Whipple: partie des organes ôtés avec la tumeur Whippel: reconnection des organes après ablation de la tumeur
 

Chirurgie des tumeurs situées dans la queue du pancréas 

Le chirurgien se borne à ôter la queue du pancréas et l’organe le plus proche à savoir la rate.

Radiothérapie en cas de cancer du pancréas

 
Pratiquée seule ou en association avec l’opération voire la chimiothérapie, elle a pour but de détruire les cellules malignes ou de diminuer la taille de la tumeur avant l’opération.
 

Chimiothérapie en cas de cancer du pancréas

 
Utilisée lorsque la tumeur a envahi les organes voisins du pancréas mais pas pour les métastases à distance.
 

Médicaments à l’étude contre le cancer du pancréas

 
Il existe des produits qui stoppent spécifiquement la croissance des cellules tumorales, d’autres qui empêchent le développement des vaisseaux sanguins à l’intérieur de la tumeur ce qui la tue. Des vaccins sont également en phase d’essai. Les résultats à long terme ne sont pas encore disponibles.
 
Le suivi du cancer traité se fait par les examens d’imagerie et par le dosage d’une protéine sanguine, la CA 19-9.