Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le zona est une maladie due au virus de la varicelle

Les personnes qui font un zona ont eu dans le passé, parfois même très lointain, une varicelleUne fois la varicelle guérie il persiste dans le corps une certaine quantité de virus localisé dans des ganglions situés le long de la colonne où à la racine des nerfs du visage.

Chez une personne saine les virus sont contenus dans les ganglions par le système de défense immunitaire. Mais lors d’une baisse des défenses le virus sort des ganglions et se répand sous la peau, le long des nerfs où se situent les ganglions.

dermatome

Cette baisse de l’immunité se produit :

  • Avec l’âge, raison pour laquelle le zona apparaît généralement après 60 ans
  • Lors d’une maladie grave ou chronique auxquelles les défenses doivent faire face (cancer, SIDA)
  • Lors de traitements qui abaissent l’immunité : chimiothérapie, traitement à la cortisone.
  • Mais parfois également sans raisons particulières. On accuse alors le stress, la fatigue ou les coups de soleil.

Symptômes  zona ou herpès zoster

Il y a d’abord une période de 2-3 jours pendant laquelle se produisent des douleurs de type brûlures ou picotement le long du trajet d’un nerf. Les nerfs sortent de la colonne, des deux côtés du corps et suivent un trajet plus ou moins horizontal jusqu’au milieu de l’avant du tronc ou de l’abdomen. C’est donc selon cette topographie que se développent les douleurs puis lésions cutanées.

Après 3 jours on voit apparaître des petites cloques (vésicules) Elles peuvent constituer une petite grappe ou former un placard du milieu du dos au milieu antérieur du corps.

Elles sont tout d’abord remplies d’un liquide clair. Puis elles vont devenir purulentes et enfin éclater pour former des croûtes. Ces croûtes vont tomber à leur tour en 3 ou 4 semaines.

Complications :

Les douleurs : on les appelle les douleurs post-zostériennes. Elles ont un caractère de piquées ou de brûlures, intenses, brèves, soudaines. Elles peuvent perturber la vie sociale et personnelle et parfois même provoquer une dépression. Ces douleurs sont difficiles à contenir et aucun traitement n’est vraiment efficace.

Zona ophtalmique

Il s’agit d’un zona qui se développe le long du premier rameau du nerf facial. Ce nerf innerve le haut du front et du visage ainsi que les paupières et la cornée. Il en résulte que les vésicules peuvent provoquer une érosion de la cornée et par conséquent des troubles de la vision.

thumb zona-stade vésiculaire zona-thoracique zona-ophtalmique
Stade vésiculaire Zona thoracique Zona ophtalmique

Traitements médicaux  en cas de zona

Localement on peut appliquer des pommades antiseptiques, c’est-à-dire des pommades contre une infection par des bactéries qui pourraient se rajouter dans les vésicules.

Par voie générale, un antiviral comme l’acyclovir (zovirax), le valacyclovir (Valtrex) ou d’autres encore. Ces médicaments doivent être pris dans les 2à 3 jours après le début de la maladie. Ils n’ont que peu d’effet sur l’épisode aigu mais ils peuvent en revanche diminuer la fréquence des douleurs post-zostériennes. 

Une fois installées les douleurs post-zostériennes sont combattues avec la prégabaline (Lyrica) des pommades anesthésiantes, des antalgiques puissants voire des dérives de la morphine.

Le traitement du zona ophtalmique, rare il est vrai, est l’affaire des ophtalmologues.