Mélanome cancer de la peau

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Surveillez votre peau car cela peut vous sauver d'un cancer de la peau

Il existe plusieurs cancers de la peau

Certains sont bénins, comme le basocellulaire oumelanomes semi malin comme le spinocellulaire. Mais un seul est potentiellement mortel le mélanome.

Le mélanome peut survenir à tout âge mais touche plus fréquemment des personnes entre 40 et 50 ans et exceptionnellement les enfants. Il faut s’inquiéter dans deux situations :

  • lorsqu’une tache brune survient brusquement sur la peau
  • lorsqu’un grain de beauté se transforme, démange, ou saigne.

Les personnes à peau très blanche, en particulier les roux, courent davantage de risque en cas d’exposition prolongée et sans protection au soleil.

Tant qu’un naevus (grain de beauté) ne « bouge pas » il n’y a, en principe, pas à craindre qu’il s’agisse d’un mélanome. Toutefois s’il se modifie, même légèrement, présente une protubérance, un changement de couleur, un saignement ou tout autre modification, il faut le faire examiner sans tarder par un dermatologue.

La gravité et le pronostic vital du mélanome dépendent de son stade de développement (score de Breslow) En effet, plus le mélanome s’enfonce en profondeur dans la peau, plus il est de mauvais pronostic. En dessous d’un millimètre d’épaisseur, il est guérissable dans plus de 95 % des cas. Au-delà le risque qu’il existe déjà des métastases est élevé et le pronostic devient plus sombre.

Les mélanomes se développent sur toutes les parties du corps. Il n’est par conséquent pas toujours aisé de les observer s’ils se trouvent, par exemple dans le dos. Chez les personnes porteuses de nombreux grains de beauté il y a également une tendance à la banalisation. Elles risquent de négliger une transformation de ces lésions en mélanomes. Toute personne s’étant beaucoup exposée au soleil dans sa jeunesse et présentant de nombreux grains de beauté, devrait se faire contrôler une fois l’an par un dermatologue.

Comment savoir si votre grain de beauté est cancéreux ?

Il n’y a qu’un médecin et en particulier un dermatologue qui soit en mesure de diagnostiquer rapidement un mélanome. Pour ce faire, le spécialiste utilise un appareil particulier que l’on appelle un dermoscope numérique ( appareil d’aide au diagnostic des mélanomes). Toutefois, le diagnostic de certitude ne peut être posé qu’après avoir examiné au microscope un fragment de peau prélevé (examen histologique). En cas de résultat positif le médecin va rechercher la présence de cellules malignes dans les ganglions lymphatiques à proximité de la tumeur. On appelle ces ganglions : des ganglions sentinelles. La présence ou non de cellules tumorales dans ces ganglions va déterminer la suite du traitement.

Traitements du mélanome

Dans tous les cas les médecins vont procéder à une excision large de la tumeur afin d’être certain d’ôter toutes les cellules malignes. Dans le cas où il existe une dissémination à distance, dans les ganglions ou dans d’autres organes, il faudra compléter l’ablation de la tumeur par une chimiothérapie. Dans cette situation le pronostic est cependant relativement mauvais.