Allergie au soleil, Lucite

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Allergie au soleil Lucite photo-allergie, photo-dermatose

lucite_banale

La peau réagit parfois de manière extrêmement forte à l’exposition au soleil. Il ne s’agit plus de simples coups de soleil mais de vraies maladies que l’on appelle les photo-dermatoses. La plus fréquente est la Lucite banale, forme atténuée de la lucite polymorphe.
 
Les photodermatoses sont des éruptions cutanées induites par l’exposition à la lumière (UV = Ultra violets). On distingue :
  • Des réactions phototoxiques, c’est-à-dire liées directement à l’effet des UV sur la peau ou indirectement à travers des substances qui sensibilisent la peau aux UV
  • Des réactions photo-allergiques dues cette fois non à l’action des UV mais à une réaction immunologique entre des substances absorbées (souvent des médicaments) et les UV
  • La lucite polymorphe est une éruption de lésions d’aspect différent entre eux (polymorphe), chronique, de type urticaire ou vésicules sur les régions de la peau exposées au soleil
Lucite_polymorphe

Causes de l'allergie au soleil

  • L'exposition au soleil chez les personnes qui ont pris certains diurétiques
  • certains antibiotiques
  • certains contraceptifs oraux
  • suite à certains aliments: le persil, le céleri, le citron
  • suite à l'application de cosmétiques

Symptômes lucite toxique

  • Rougeur, vésicules ou cloques comme dans les coups de soleil
  • Nette délimitation entre les zones exposées au soleil et celles cachées
  • Délai très rapide d’apparition des lésions après l’exposition au soleil
  • Démangeaisons voire douleurs dans les régions atteintes
  • taches foncées sur la peau

Symtômes lucite allergique

  • Rougeur et papules comme dans les lésions occasionnées par les orties, plus rarement des vésicules. Pas de cloques.
  • Délimitation moins nettes entre zones exposées ou non
  • Délai d’apparition après l’exposition au soleil : 24 heures ou plus
  • Démangeaisons fortes
  • Extension possible à des zones non exposées

Symptômes de la lucite mixte

 Mêmes lésions que ci-dessus mais avec des zones de peau saines même dans les zones exposées
  • Poussées surtout fréquentes au printemps et au début de l’été
  • Démangeaisons ou brûlures peuvent précéder les lésions
  • Atténuation des réactions au cours de l’été

Symptômes de la Lucite banale 

  • L'éruption apparait après 2e ou 3e jours d’exposition solaire prolongée
  • Peut également se déclencher après une irradiation par des UVA artificiels (solarium)
  • Fortes démangeaisons
  • Petites lésions rouges et surélevées, quelques fois vésiculeuses
  • Se manifeste sur le décolleté, les épaules et les membres mais, sauf le visage.
La photosensibilité s’atténue progressivement entre 5 et 15 jours, mais la lucite estivale bénigne récidivera les années suivantes. Souvent en s’aggravant : apparition de plus en plus tôt dans la saison, survenue pour des expositions modérées, allongement de la durée de photosensibilité et extension de la surface corporelle atteinte.

Traitement préventifs pour la lucite banale

  • Caroténoïdes (cortisone) sous forme de comprimés
  • Ecran solaire totaux
  • Solarium (UVA)
  • Exposition progressive au soleil
  • Injection de corticoïdes (cortisone) retards

Traitement des photodermatoses en général

  • Cortisone en application
  • Anti-inflammatoire ou Aspirine
  • Cortisone par voie générale (orale ou en injection retard unique)
  • Anti-histamine pour les démangeaisons
  • Pommades écran solaire total