L'allergie peut être mortelle

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le choc allergique peut être mortel 

C'est le cri d'alarme lancé par des allergologues réputés. Ces spécialistes du CHU de Nancy estiment que des mesures doivent être prises et des recommandations formulées pour réduire la mortalité croissante due à des anaphylaxies sévères (choc allergique)

Les allergies peuvent être dues à des aliments, des piqûres d'insectes, au contact avec des métaux, par exemple le zinc, ou encore respiratoires: pollens, acariens, etc

On sait que les allergies sévères peuvent produire un ensemble de symptômes :

cardiovasculaires, respiratoires, cutanés ou digestifs. Ces symptômes apparaissent immédiatement après le contact avec des allergènes. Ils peuvent provoquer un choc anaphylactique, c'est-à-dire une chute de pression et un arrêt cardio-respiratoire mortel.

Une personne présentant une allergie sévère est susceptible de réagir de manière toujours plus forte au contact d'un même allergène.

L'allergie sévère connaît une inquiétante progression depuis ces dix dernières années. Elle touche aussi bien les jeunes enfants que les adultes âgés, nous ne savons pas pourquoi.

Quand faut-il consulter le médecin en cas d'allergie ?

Il est important de consulter un médecin lorsque l'on rencontre des problèmes de déglutitions, de trouble de la voix (voilée, cassée) ou respiratoires (sensation d'étouffement).

Quel traitement en cas d'allergie ?

Dans les cas légers, le médecin sera à même de juger du traitement. Il pourra prescrire simplement des comprimés anti-allergiques (anti-histaminiques) ou procéder à l'injection intraveineuse de corticoïdes (cortisone) ou encore d'adrénaline. Dans certains cas exceptionnels de difficultés respiratoires, il sera indiqué d'effectuer une intubation et de mettre la personne sous respiration artificielle.

Dans certains cas on peut désensibiliser les personnes allergiques en procédant à un certain nombre d'injections avec des produits allergisants à doses croissantes. Dans d'autres cas, comme par exemple les allergies sévères aux venins de guêpes ou d'abeilles, on peut donner à la personne une seringue contenant une dose d'adrénaline qu'elle pourra s'injecter en cas de piqûre d'insectes dans un endroit éloigné de tout secours.

Ce geste peut vous sauver la vie !

Allergie au nickel

Allergie ou intolérance alimentaire ? 

Réactions allergiques possibles avec les plantes ou épices

Oeufs de cailles contre l'allergie 

Les encres de tatouages peuvent créer des allergies

L’urticaire, réactions allergiques

Allergie au soleil, Lucite

L'allergie peut être mortelle