Allergie aux crustacés

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’allergie aux crustacés est une réaction anormale du système immunitaire aux protéines d’animaux marins

Ces réactions peuvent être parfois extrêmement violentes et mettre en danger la vie de la personne allergique. Certaines personnes souffrant d’allergie aux crustacés réagissent à tous les mollusques, d’autres seulement seulement à certains d’entre eux.

Qu’entend-t-on par crustacés ?

Les crustacés sont des animaux marins tels que : crevettes, crabes, huîtres, homards, poulpes, escargots de mer, palourdes calamars ou encore pétoncles.

Quels sont les symptômes en cas d'allergie aux crustacés ?

Après avoir mangé des crustacés, une personne allergique peut avoir très rapidement des symptômes.

Parfois il s’agit seulement de symptômes bénins, tels le nez bouché ou de l’urticaire.

Chez d’autres personnes les réactions peuvent être beaucoup plus graves :

  • gorge enflée avec difficultés respiratoires
  • spasme des voies respiratoires avec sensation d’étouffement
  • pouls rapide, vertiges, étourdissements
  • réaction anaphylactique

Une réaction anaphylactique est une défaillance grave du système cardio-respiratoire qui peut-être mortelle. Elle est analogue à celle produite par les venins de guêpes ou d’abeilles.  A noter que les personnes qui sont asthmatiques ont davantage de risques de faire une complication.

 Une réaction anaphylactique doit être traitée en urgence par une injection  d’épinéphrine (adrénaline)

Quelles sont les causes d'une allergie aux crustacés ?

Comme toutes les allergies alimentaires, les allergies aux crustacés sont causées par une réaction excessive du système immunitaire. Celui-ci  identifie certaines  protéines présentes dans les aliments comme étant nocives.  Il va alors produire des anticorps dirigés contre ces protéines. Dans le cas présent il s’agit de protéines de crustacés. Il va alors libérer de l’histamine et d’autres substances chimiques qui sont responsables des symptômes allergiques.

Quelles sont les personnes à risques ?

Le risque, comme pour toutes les allergies, est plus fréquent chez les personnes ayant des antécédents familiaux.

Les personnes de tout âge peuvent développer une allergie aux « fruits de mer ». Elle est plus fréquente chez les adultes et en particulier chez les femmes. Chez les enfants elle est plus fréquente chez les garçons.

Comment savoir si vous êtes allergiques aux crustacés ?

Les tests d’allergie sont les seuls moyens d’identifier une allergie aux fruits de mer avec certitude.

Il existe différentes méthodes :  

Tests cutanés: On applique sur la peau des petites pastilles de buvard contenant chacune une infime quantité de protéines qui se trouvent dans différents coquillages. En cas d’allergie la personne développera une réaction sous forme d’une papule rouge sur la peau en regard de la pastille contenant les protéines du fruit de mer auquel vous êtes allergique.

Test sanguin : Ce test permet de connaître la réponse de votre système immunitaire aux crustacés en mesurant la quantité de certains anticorps spécifiques dans le sang. Ce sont les immunoglobulines. Il existe des immunoglobulines spécifiques pour chaque type de crustacés.

Les traitements contre l’allergie aux crustacés

La meilleure manière de prévenir une telle allergie est d’éviter de consommer des crustacés.

En cas d’allergie légère, le médecin prescrira des antihistaminiques pour réduire les symptômes tels que des éruptions cutanées et des démangeaisons.  

En cas d’allergie sévère provoquant un choc anaphylactique, le médecin procèdera à une injection d’Epinéphrine (adrénaline) et demandera une hospitalisation pour poursuivre le traitement.