Système lymphatique, lymphe

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

  

Captage-lympheLe système lymphatique est le réseau de vaisseaux, présent dans tout le corps, qui reprend la lymphe en périphérie

Les vaisseaux se rassemblent peu à peu comme le feraient des rivières, pour ne former à la fin qu’un seul gros vaisseau, le canal thoracique. Celui-ci va déverser la lymphe dans une veine située sous la clavicule gauche. La lymphe se mélange alors au sang et y apporte ses déchets qui seront éliminés par les riens.

Le sang, lorsqu’il est au bout de son circuit, circule dans les muscles et les organes à travers des vaisseaux très fins, les capillaires. Ces vaisseaux laissent passer à travers leurs parois, du liquide, des globules blancs et des nutriments. C’est la lymphe. Les cellules vont baigner dans ce liquide, prendre les nutriments et y rejeter des déchets. Puis la lymphe est évacuée dans un système de vaisseaux que l’on nomme le système lymphatique.

lymphe-seins-brasFonctions du système lymphatique 

Le réseau lymphatique passe à travers une multitude de ganglions que l’on nomme les ganglions lymphatiques. Dans ces derniers sont concentrés des globules qui jouent un rôle important dans l’immunité. Ainsi en cas d’infection, les microbes circulant sont captés dans ces ganglions où ils sont souvent détruits. Les ganglions de la région concernée par l’infection s’hypertrophient (gonflent). L’exemple le plus courant est celui de l’angine où l’on assiste à une tuméfaction des ganglions sous la mâchoire.

Mais le système lymphatique évacue également des cellules à partir des organes. Lorsqu’un organe est atteint du cancer, les cellules cancéreuses sont souvent emportées par la lymphe, freinées voire fixées temporairement dans les ganglions puis rejetées dans le sang qui va les disséminer à d’autres organes. C’est le mécanisme par lequel se forment les métastases qui sont par conséquent des tumeurs secondaires se développent dans un organe à partir d’une tumeur originelle située dans un autre organe.

Lorsque les médecins veulent savoir si une tumeur a commencé à se répandre, ils analysent les ganglions lymphatiques situés à proximité de l’organe où a été découverte la tumeur primitive. Ainsi pour le cancer du sein, on va prélever et analyser des ganglions situés dans l’aisselle du côté du sein atteint.

Complications du système lymphatique

Lorsque le système lymphatique dysfonctionne, on va voir apparaître un lymphoedème (gros œdème dû à de la lymphe) dans un membre. Le cas le plus classique est celui qui apparaît dans un bras lorsqu’une patiente a été opérée d’un cancer du sein et que les médecins ont retiré préventivement des ganglions lymphatiques présents dans l’aisselle, perturbant ainsi la circulation lymphatique.

Il existe également des oedèmes lymphatiques (grosses jambes) dans les membres inférieurs dus à des anomalies du système lymphatique (l’équivalent des varices pour le système veineux).

En Afrique, l’infestation du système lymphatique par des vers, les filaires, peut provoquer des oedèmes monstrueux des jambes et des organes génitaux externes. On nomme cette maladie l’éléphantiasis.

Cancers du système lymphatique

Des cancers peuvent se développer à partir des globules blancs présents dans le système lymphatique. Ce sont les lymphomes de Hodgkin et les lymphomes non hodgkiniens.

Le massage lymphatique