Les examens du coeur et imagerie médicale

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Electrocardiogramme (ECG)

Il s’agit d’un examen qui consiste à placer des électrodes sur la poitrine afin d’enregistrer l’activité électrique dans le cœur, à travers la paroi thoracique. En cas de manque d’oxygène dans le muscle cardiaque, comme dans l'angine de poitrine ou l'infarctus du myocarde, cette activité électrique sera modifiée de manière typique et le médecin pourra poser le diagnostic . On dira alors qu’il existe des troubles ischémiques cardiaques. Malheureusement dans bien des cas cet examen est négatif alors même qu’il existe une maladie coronarienne

Ergométrie

Lorsque l’on suspecte une angine de poitrine mais que l’ECG donne un résultat négatif, on peut provoquer l’angine de poitrine en soumettant le patient à un effort. En général on fait pédaler le patient sur un vélo (ergomètre) tout en enregistrant l’activité du cœur. Il existe des protocoles bien définis pour réaliser cet examen.

Coronarographie

Lorsque l’on veut être totalement certain de l’atteinte des coronaires ou pour traiter la maladie, on fait une coronarographie. Cet examen consiste à introduire une fine canule dans une artère (en général l’artère fémorale au niveau de l’aine) et à la faire remonter jusqu’à l’entrée des coronaires. Ensuite on injecte dans les coronaires un produit visible sur les radiographies ce qui permet de voir les rétrécissements, leur localisation et leur importance.

Pour visualiser l’intérieur du corps sans l’ouvrir, il existe des techniques que l’on appelle l’imagerie médicale.

Radiographie thoracique

C'est la plus connue et la plus ancienne technique d'imagerie médicale. Elle est basée sur l’utilisation des rayons X . Ces rayons traversent le corps et donnent une image plane de ce qui se trouve à l’intérieur du corps. Cette technique est surtout performante pour voir les parties osseuses du corps et leurs anomalies comme les fractures. Mais on peut également évaluer des tissus musculaires comme le coeur. Dans ce cas les radiographies montreront le volume du coeur. Cet examen sert au dépistage des maladies cardiaques, telles que les cardiomyopathies dilatées et les cardiomyophathies hypertrophiques.

radiographie-standard-thorax

 

 

 

Ultrasons (échographie)

La seconde utilise les Ultrasons. Les ultrasons traversent le corps ou un organe d’un sujet. Ils sont captés et traduits en images. Ils servent surtout à voir les organes mous. On les utilise fréquemment en obstétrique pour visualiser le fœtus, déterminer sa taille et déceler d’éventuelles anomalies. Mais on les emploie également pour mesurer le flux du sang dans les veines ou les artères et mesurer les cavités du cœur et les fonctions du cœur. Ils sont particulièrement utiles pour mettre en évidence les cardiomyopathies et les valvulopahies, comme la sténose aortique, l'insuffisance aortique, la sténose mitrale et l'insuffisance mitrale.

echocardiogramme

Photo: correspondance entre l'image obtenue par l'échographie et l'image anatomique

Scintigraphie

C'est une technique qui fait appel au rayonnement produit par des substances radioactives. On introduit dans le corps par une veine des produits radioactifs de faible durée de vie. Ces produits ont des affinités pour tel ou tel organe. Ils vont y aller et s’y fixer. Une sonde spéciale enregistre les radiations qui proviennent de cet organe et un ordinateur en donne une image en deux ou en trois dimensions. Ces examens sont utiles pour analyser de grandes surfaces corporelles et notamment pour rechercher des métastases osseuses en visualisant d’un coup tout le squelette. Dans le cas des maladies du coeur, on utilise cette technique pour visualiser une partie du muscle cardiaque mal oxygénée, par exemple en cas d'angine de poitrine ou pour déterminer les séquelles d'un infarctus du myocarde.

Scanner

Le scaner est un appareil qui fait appel aux rayons X comme les radiographies. Toutefois les rayons ne sont pas simplement enregistrés sur un film pour donner une image. Ils sont captés et retravaillés par un ordinateur qui en fait des images très fines et détaillées, bien plus performantes que les radiographies standards. De plus l’ordinateur est capable de reconstruire des images en 3 dimensions et ainsi, en quelque sorte recréer un organe, un os ou une tumeur. Dans le cas du coeur, il va permettre de visualiser le muscle et les artères du coeur.

IRM

L'IRM ou imagerie par résonance magnétique est une technique médicale qui produit un puissant champ magnétique.Ce champ magnétique est dirigé sur le corps. Il modifie le comportement des atomes qui composent les organes. Ces modifications induisent la production d’ondes qui sont captées et traduites en images en deux ou trois dimensions. Cette technique est surtout utilisée pour les tissus mous (muscles, cerveau, cœur). Elle donne des images beaucoup plus détaillées et plus fines que le scanner. Il est actuellement possible non seulement de faire un plan fixe d’un organe mais également de le voir fonctionner en temps réel.

 

irm-cadiaque-coeur-en-coupe