Pression basse, chute de pression

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

On qualifie de pression basse ou d'hypotension artérielle, une pression en dessous de 90 (millimètre de mercure)

Une pression idéale doit se situer entre 120 et 140 pour la valeur supérieure sur 90 à 70 pour la valeur inférieure.

Une pression basse ne traduit pas nécessairement une maladie. De plus, elle peut être ou ne pas être symptomatique non seulement selon les personnes mais aussi selon la pression habituelle pour un individu donné.

Ainsi il y a des gens qui vivent normalement avec une pression basse et d'autres qui ne se sentent pas bien avec une pression autour de 100 parce que leur pression habituelle est de 130 ou 140.

Symptômes lorsque la pression est basse

La plupart du temps les symptômes se manifestent lorsque la pression chute brusquement. Dans ces cas il peut y avoir :

  • Syncope (malaise avec perte de connaissance)
  • Faiblesse généralisée
  • Vision trouble (voile noir)
  • Pâleur

Il y a plusieurs catégories d''hypotension  :

Hypotension orthostatique (celle qui dépend de la position) :

Il s'agit ici d'une chute brusque de la pression lorsque l'on passe de la position assise ou couchée à la position debout. Quel en est le mécanisme ? Normalement lorsque nous changeons de position, le sang a tendance à se répartir vers le bas du corps, en particulier dans les jambes. Si cela se produit, le sang vient à manquer pour le cerveau ce qui génère les symptômes mentionnés ci-dessus. L'organisme prévient cela en contractant les veines au niveau des jambes ce qui empêche que le sang stagne dans les parties basses du corps.

Chez les personnes avec une hypotension symptomatique, cette réaction tarde à se produire ou ne se fait pas du tout.

Les épisodes d'hypotension orthostatiques avec malaises se produisent souvent :

  • Après une longue période d'alitement
  • Après être resté accroupi durant un certain temps
  • Chez les personnes ayant des varices étendues sur les jambes
  • Durant la grossesse
  • Chez les diabétiques qui souffrent de polyneuropathies
  • Chez des personnes prenant des diurétiques ou des médicaments pour faire baisser la pression
  • En cas de déshydratation

Hypotension après les repas :

Lorsque l'on a mangé et que l'on est en phase de digestion, une grande partie du sang est dirigée vers le système intestinal. Ainsi, au moment d'un changement brusque de position, le sang vient à manquer pour irriguer le cerveau. Normalement il se produit une augmentation du débit coeur au moyen d'une accélération du rythme cardiaque. La prise de médicaments hypotenseurs ou les gros repas favorisent ces phénomènes.

Causes  de la baisse de pression

Il existe toute une série de facteurs qui peuvent faire baisser la pression. Certains sont considérer comme normaux, comme par exemple la grossesse, d'autres sont liés à des maladies connues du patient car elles s'accompagnent de bien d'autres symptômes qui en permettent le diagnostic. Il s'agit notamment de maladies cardiaques, de problèmes endocriniens (diabète) ou d'hémorragies.

Traitements en cas de baisse de pression

Lorsque l'hypotension ne s'accompagne d'aucuns symptômes, il n'est pas nécessaire de la soigner.

Dans le cas contraire on peut en traiter la cause lorsqu'il s'agit d'une maladie bine précise.

Dans les cas où l'on ne met pas en évidence de causes bien définie on peut essayer les moyens suivants :

Saler un peu plus les repas ou manger des aliments salés. Mais il faut auparavant que le médecin ait exclu une maladie, notamment cardiaque car elle pourrait s'aggraver avec la prise de sel.

Boire plus de liquide : ce qui va augmenter le volume sanguin dans le système veineux.

Bas de compression : porter des bas de compression, surtout en cas de varices, empêche le sang de stagner dans le système veineux des jambes et de provoquer une chute de pression.

Médicaments : on peut prescrire des médicaments qui provoquent une constriction des vaisseaux sanguins (éthyléfrine ou Effortil), agissant en quelque sorte comme les bas de compression. On peut aussi prendre des médicaments qui augmentent le volume de liquide dans le système veineux. Il s'agit de la Fludrocortisone. (Florinef).

Son contraire est l'hypertension (hausse de pression)