Grosses jambes

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le lipoedème (grosses jambes) est une maladie chronique féminine

Certaines femmes ont de grosses jambes dues à un amas de graisse. Il s’agit d’un lipoedème des jambes, à distinguer  de l'oedème qui est due à une rétention d'eau.  Les bras sont parfois concerné mais plus rarement. 

Contrairement à l’obésité, le lipoedème n’a aucun rapport avec des excès alimentaires

Le lipoedème est caractérisé par une accumulation progressive et symétrique de graisse sous la peau des jambes, accompagnée, dans une moindre mesure de rétention d’eau, d’où son nom : lipo = graisse et œdème = rétention d’eau.

Le lipoedème provoque souvent des douleurs au toucher ou à la pression ainsi qu’une tendance aux hématomes.

Causes du lipoedème

Les causes  sont encore à ce jour peu claires. On pense qu’il existe une influence hormonale puisque la maladie n’atteint pratiquement que des femmes et qu’elle apparaît à la puberté. Parfois elle s’aggrave à la ménopause. Il existe aussi un facteur génétique puisque certaines familles sont plus spécialement touchées que d’autres.

Diagnostic du lipoedème

On distingue 3 stades, allant de la légère tuméfaction à une déformation très importante.

Lipoedeme-stade1 lipodeme-stade2 lipoedme-stade3
Stade I Stade II Stade III

Le lipoedème est facile à diagnostiquer. A la palpation on sent des nodules indurés, comme des grains de raisin, sous la peau. Dans les cas extrêmes la personne peut avoir des difficultés à marcher.

Le diagnostic doit distinguer le lipodème de l'oedème des jambes due à une insuffisance veineuse causée par des varices. Ce dernier s’accompagne souvent de lésions de la peau de couleur jaune à ocre, pigmentées (dermite de stase). Il se complique d’ulcère ce qui n’est pas le cas du lipoedème.

Il existe encore quelques rares maladies qui peuvent mimer le lipoedème mais leur diagnostic est affaire de spécialistes.

Traitement du lipoedème

Il a pour but de diminuer la rétention de liquide qui accompagne l’accumulation de la graisse. Il consiste à porter des bas de compression associés à des drainages. Il améliore la sensation de poids et les douleurs mais n’a aucune influence sur l’amas de graisse.

Traitement chirurgical du lipoedème

On utilise la méthode de liposuccion. On injecte tout d’abord une grande quantité de liquide mélangée à un anesthésiant puis l’on aspire le tout. On élimine ainsi un mélange de liquide et de tissus graisseux de manière harmonieuse, sans abimer les tissus de soutien. On procède en général en 3 à 4 séances. L’amélioration esthétique s’accompagne d’une amélioration très nette des symptômes de douleurs et de la gêne à la marche.

Cette amélioration persiste sur le long terme. Ce n’est toutefois pas une guérison. Il est nécessaire de poursuivre un traitement conservateur comme décrit plus haut.