Endocardite, infection paroi du coeur

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'endocardite est une infection qui atteint la paroi interne du cœur (endocarde) qui comprend les valves (voir: anatomie du coeur)

Cette infection est le plus souvent due à des bactéries bien que rarement des champignons puissent en être la cause.

Les microbes se fixent en général sur des valves cardiaques déjà lésées par d’autres maladies. Il est rare qu’elles parviennent à infecter un cœur en parfait état.

Ces microbes sont souvent des bactéries banales (germes), présentes dans la bouche, la gorge ou d’autres parties du corps qui, dans certaines conditions, migrent vers le cœur, emportées par le sang. Un certain nombre d’activités ou de gestes médicaux favorisent cette dispersion des germes.

Se brosser les dents, surtout en cas de gingivite peut faire passer les germes présents sur les gencives, dans le sang et de là être amenés dans le cœur où ils vont se fixer sur les valves et les abimer.

Des soins dentaires même simples, comme un détartage, provoquent un passage de germes dans le sang. Des plaies cutanées, des infections génitales ou intestinales peuvent conduire au même processus.

La pose d’une perfusion, d’une sonde vésicale, une colonoscopie tout comme un piercing ou un tatouage avec des aiguilles contaminées peuvent mettre en circulation des germes.

Symptômes de l'endocardite :

Les endocardites peuvent se déclarer lentement ou soudainement, en fonction des germes en cause. L’intensité des symptômes dépend du type d’endocardite. En fait ce sont les symptômes assez atypiques car présents dans toutes les infections sérieuses, soit :

  • Fièvre
  • Frissons
  • Fatigue
  • Douleurs musculaires
  • Sudations nocturnes
  • Pâleur
  • Perte de poids

Diagnostic de l'endocardite :

Lorsqu’un médecin suspecte une endocardite il va faire les examens suivants :

Examens sanguins : mise en évidence des signes de l’infection (vitesse de sédimentation élevée et globules blancs augmentés. Recherches des germes dans le sang (hémocultures)

Echocardiogramme : il s’agit d’un examen par Ultra sons qui se fait en introduisant la sonde dans l’œsophage. Il permet de visualiser les valves. Si elles sont lésées, on peut le voir par cet examen.

Electrocardiogramme : cet examen qui enregistre l’activité électrique du cœur peut donner des informations indirectes sur l’atteinte du cœur.

Complications de l'endocardite :

Les bactéries, en se fixant sur le bord d’une valve cardiaque, vont provoquer des réactions sous forme de végétations bourgeonnantes ou de « ronger » le bord de la valve. Ces lésions vont, soit accoler partiellement les valves entre elles, soit les empêcher de se ferme de manière étanche. Le fonctionnement du cœur sera altéré. On pourra alors voir se développer une insuffisance cardiaque parfois gravissime voire fatale.

Endocardite

 

A partir de ces végétations, fragments de tissus infectés peuvent se détacher et, emportés par le courant sanguin, aller infecter d’autres endroits du corps comme le cerveau, les reins ou le foie et créer des abcès là où ils se fixent.

 

 

 

Traitements de l'endocardite :

Les antibiotiques à hautes doses administrés sur une longue période sont le traitement de choix. Ils sont délivrés par voie intraveineuses.

Si les microbes ont déjà causé des lésions sévères sur une ou plusieurs valves, il est clair que les antibiotiques ne pourront que stériliser les valves mais pas les réparer. Il faudra alors enlever la valve malade et mettre en place une valve artificielle.

Prévention :

Lorsque l’on sait qu’une personne à une valve cardiaque déjà abimée, on lui demande alors de prendre des antibiotiques en prévention avant certains examens médicaux ou interventions dentaires.

Maladies cardiaques