Douleurs dans les jambes : insuffisance artérielle ?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les douleurs dans les jambes, en particulier à la marche, proviennent souvent de problèmes circulatoires artériels

Causes :

Les muscles et autres tissus des jambes sont irrigués et oxygénés par le sang apporté par les artères (iliaques, fémorales superficielles et profondes, jambières, etc…). Le diamètre interne  de ces artères peut être rétréci par des plaques de cholestérol (athérome). Ces plaques constituent une maladie artérielle nommée artériosclérose. En cas d’artériosclérose des artères des membres inférieur, il faut suspecter et rechercher des dépôts de cholestérol dans les artères d’autres organes (cœur, cerveau, reins).

Les facteurs qui favorisent l’apparition des plaques sont :

Symptômes :

Au début de la maladie, il peut ne pas y avoir de symptômes. Avec la progression de l’obstruction des artères on assistera à l’apparition des signes et des symptômes suivants :

  • Claudication (boiterie) intermittente : ce terme désigne l’apparition de douleurs et de crampes à la marche dans la jambe (le plus souvent le mollet). Cette symptomatologie apparaît d’abord à la marche parce lors des mouvements, les muscles ont besoin de plus d’oxygène qu’au repos et les artères ne sont plus en mesure d’apporter suffisamment de sang. A l’apparition de la douleur, la personne s’arrête, la douleur disparaît. Elle reprend alors la marche et les symptômes reviennent. C’est pourquoi on appelle cela une claudication intermittente.
  • Diminution de la force dans la jambe
  • Diminution de la température de la jambe
  • Pâleur de la peau avec peau  brillante
  • Ulcères
  • Impossibilité de palper le pouls au niveau de la cheville
  • Dysfonction érectile chez l’homme (les artères du pénis viennent des artères iliaques, qui sont au départ des artères de la jambe.
  • Douleurs dans la jambe même au repos (en phase finale de l’obstruction)

Diagnostic :

Examen clinique : en observant les modifications décrites sous symptômes. En recherchant la présence ou l’absence de pouls périphérique, en auscultant les artères.

Examens paracliniques : les Ultrasons (US) et l’angiographie sont les principaux examens permettant de visualiser les artères, les rétrecissements et le passage du sang.

Traitements :

Il consiste dans un premier temps à corriger les facteurs de risque que sont l’hypercholestérolémie, l’hypertension et le diabète. De cesser de fumer et de perdre du poids.

La prescription d’anti-agrégants est la règle. Ce sont des médicaments qui préviennent l’agrégation des plaquettes sanguines, ce qui protège de la constitution de thromboses.

Lorsque les artères sont sévèrement obstruées, on peut les désobstruer par  angioplastie (compression de la plaque par un ballonnet gonflable) et consolider l’opération par la pose d’un stent (voir artériosclérose). Cette intervention se fait non seulement sur les artères du cœur mais également sur toutes artères rétrécies.

Autres articles sur les jambes : 

Nervosité dans les jambes

Crampes dans les jambes

Grosses jambes