Douleurs dans la poitrine

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Est-ce que les douleurs à la poitrine font toujours craindre un problème cardiaque ?

Heureusement, dans la très grande majorité des cas ces douleurs n’ont rien à voir avec le cœur

Pour savoir avec une bonne approximation s’il s’agit d’une douleur d’origine cardiaque ou non, il est important de définir le caractère de la douleur, sa localisation, sa durée et les circonstances d’apparition.

Une douleur d’origine cardiaque :

  • Un caractère de constriction, de serrement. C’est une douleur sourde. Souvent les malades parlent de se sentir comme dans un étau.
  • Elle se situe sur le devant du thorax et elle est relativement étendue. Les malades la désignent avec la main à plat sur la poitrine. Il ne s’agit jamais d’un point. Elle peut parfois irradier vers les mâchoires ou les bras, en particulier gauche.
  • Elle dure en général moins de quelques minutes à un quart d’heure lorsqu’il s’agit d’une crise d’angine de poitrine. Elle peut durer jusqu’à une heure s’il s’agit d’un infarctus et varier d’intensité. Elle s’accompagne alors souvent de sudations, d’essoufflement ou de nausée. Une piquée n’est pas d’origine cardiaque.

Typiquement la douleur apparaît lors d’efforts ou au froid mais elle peut aussi survenir au repos. Ce point n’est pas conséquent pas très

Les douleurs d’origine non cardiaques ont souvent un caractère de :

  • Brûlures thoraciques
  • Gêne à la déglutition
  • Se modifie avec les changements de position de tronc
  • Augmentent ou diminuent à la pression avec la main
  • Augmentent avec l’inspiration profonde

Les causes des douleurs thoraciques:

Lorsque les douleurs ont les caractéristiques mentionnées sous « origine cardiaque », elles peuvent être dues à un infarctus, de l’angine de poitrine, une péricardite ou une dissection d’un anévrisme de l’aorte.

Lorsque les douleurs ont les caractéristiques mentionnées comme non cardiaques, elles peuvent être dues à :

  • Un reflux gastro-oesophagien. Les sucs acides de l’estomac peuvent remonter dans l’œsophage, en particulier la nuit, en position couchée. Il s’agit alors de brûlures intenses.
  • Un spasme de l’œsophage qui survient parfois lors de la déglutition d’aliments ou même de boissons trop froides. C’est une forte douleurs avec sensation de blocage
  • Une origine musculaire suite à des courbatures ou un traumatisme. Le point douloureux est souvent palpable et modifié par la pression.
  • Une origine costale lors d’inflammation ou d’arthrose entre les côtes et le sternum. Souvent dans ce cas, les douleurs augmentent à la pression sur les côtes.
  • Une origine pulmonaire en cas de pleurésie ou d’embolie. Les douleurs durent longtemps. Elles varient avec la respiration ou la position du tronc. Elles s’accompagnent souvent d’un essoufflement. Une violente et brève douleur thoracique, comme une déchirure peut survenir en cas de pneumothorax
  • De très rares cas de cancer du poumon s’accompagnent de douleurs thoraciques. Les douleurs sont alors de longue à très longue durée. Elles s’accompagnent la plupart du temps d’autres symptômes en relation avec le cancer.

Diagnostics en cas de douleurs thoracique:

En cas de doute il faut consulter son médecin qui prescrira si nécessaire toute une batterie d’examens. En effet, il existe de nombreux examens. Lire la suite...

Les maladies du coeur