Cardiopathie dilatée et insuffisance cardiaque

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La cardiopathie dilatée désigne une maladie cardiaque caractérisée par un gros cœur aux parois dilatées.

Cette dilatation du coeur va affecter en premier le ventricule gauche, qui est la partie de la pompe cardiaque qui éjecte le sang vers l’ensemble du corps voir : fonctionnement du coeur

Un cœur dilaté est la traduction d’une faiblesse du muscle cardiaque. A ce stade le cœur parvient de plus en plus difficilement à pomper suffisamment de sang vers les organes par rapport à leurs besoins. On nomme cette déficience : une insuffisance cardiaque.

cardiomyopathie

Cette maladie peut survenir à tous les âges de la vie avec une prépondérance vers la cinquantaine.

Les raisons de cette dilatation sont la plupart du temps inconnues.

Symptômes :

Ils se manifestent progressivement en fonction de l’importance de la dilation et de la faiblesse du cœur qui s’en suit :

  • Fatigue et faiblesse
  • Essoufflement (dyspnée) d’abord à l’effort puis au repos
  • Vertiges
  • Toux persistante
  • Rétention de liquide (Oedème) dans les jambes
  • Rétention de liquide dans l’abdomen (ascite).
  • Prise de poids à cause de la rétention de liquide
  • Diminution de l’appétit
  • Troubles du rythme cardiaque

L’incapacité du cœur à fournir suffisamment de sang en périphérie va entraîner les complications

Défaillance cardiaque :

Lorsque l’insuffisance cardiaque atteint un certain degré, les activités physiques deviennent de plus en plus difficiles. Sans traitement, la personne atteinte peut devenir totalement impotent et devoir rester alitée.

Insuffisance des valves cardiaques :

La dilatation du ventricule gauche va distendre les valves qui s’y trouvent (mitrale et aortique). Les valves étant distendues, les feuillets ne vont plus se toucher lors de la fermeture. La valve ne sera plus étanche. Il se produira un reflux (ou régurgitation ou insuffisance) qui peut conduire à une insuffisance cardiaque grave.

Oedèmes

Le sang n’étant plus pompé suffisamment vers la périphérie, il va se produire un engorgement des vaisseaux sanguins en aval, c’est à dire dans les poumons puis la partie droite du cœur et enfin l’entier du corps. La pression va augmenter dans les veines. Du liquide va suinter dans les organes. Cette rétention d’eau se manifeste sous forme d’oedèmes dans les poumons, les jambes ou l’abdomen.

Troubles du rythme

La dilatation du muscle cardiaque va modifier la structure des fibres musculaires. Cela va provoquer des troubles de la conduction électrique et entraîner des troubles du rythme.

Arrêt cardiaque

La cardiomyopathie peut causer un arrêt cardiaque soudain

Embolie

La vidange du ventricule gauche ne se faisant pas correctement, ce ralentissement de la circulation sanguine va favoriser la formation de caillots. Ces caillots peuvent être expulsés vers la périphérie. Ils vont alors causer des embolies, c’est-à-dire des occlusions de petites artères là où ils se bloquent avec des lésions dans les organes concernés.

Diagnostic :

Traitements

Vasodilatateurs : tels les Inhibiteurs de l’enzyme de conversion (ACE) ou les inhibiteurs de l’angiotensine. Ces médicaments vont dilater les veines et les artères et baisser la pression sanguine, ce qui facilite le travail du cœur dans sa fonction de pompe.

Bétabloqueurs : en diminuant la pression sanguine, il facile le travail du coeur

Diurétiques : en diminuant le volume de sang circulant, cela facilite également la fonction de pompage du cœur.

Digoxine : ce produit renforce la contraction des muscles cardiaques.

Anticoagulants : ils sont prescrits en prévention des embolies

Stimulateurs cardiaques (pacemakers)

Stimulateur cardiaque simple : sa fonction est de stimuler la contraction cardiaque en donnant une petite décharge électrique au cœur. Le stimulateur est constitué d’une pile placée sous la peau au niveau de la poitrine ou de l’abdomen et d’une électrode qui est introduite dans les ventricules

Défibrillateur : cet appareil est analogue au stimulateur. Son utilité est de donner un choc électrique en cas d’arrêt cardiaque, complication on l’a vu, possible dans les cardiopathies dilatées avancées.

Greffe de cœur

C’est la solution ultime lorsque les autres traitements ne sont plus efficaces.

Les maladies du coeur