Augmenter la taille des seins par transplantation de graisse

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Lorsque les seins sont trop petits, de forme irrégulière ou après une opération du cancer du sein, la transplantation de graisse peut être une solution qui permet d’éviter la mise en place de prothèses

Pour ce faire le chirurgien prélève chez la patiente de la graisse par liposuccion, par exemple sur les hanches. Puis la graisse est injectée dans le sein ou les seins en fonction de l’indication. Il faut savoir qu’une partie de la graisse injectée (entre 40 et 60%) va se résorber. Il faut par conséquent parfois répéter les injections de graisses à plusieurs reprises.

La graisse provenant de la patiente elle-même il n’y a aucun risque de rejet. En pratique, si l’opération est pratiquée par un chirurgien spécialiste en chirurgie plastique, les complications sont très rares.

Il y a tout de même une contrindication à cette intervention. Il s’agit de patientes qui ont une histoire familiale de cancer du sein avec des prédispositions génétiques à développer un cancer du sein. Au cas où la mère, voire des tantes de la patiente, ont eu un cancer du sein, le médecin va rechercher la présence de gènes à risque et, le cas échéant, renoncer à l’opération. En effet dans ces situations il n’est pas encore certain à 100% que la transplantation de graisse n’ait pas tendance à induire une récidive ou le développement d’un cancer.